Alléger la dette des collectivités c’est alléger la fiscalité

Depuis l’annonce de la cessation de paiement de la ville de Détroit, et à quelques mois des élections municipales, les déclarations s’enchaînent, pour nous rassurer, sur la nécessité de restructurer la dette des collectivités locales. Et pour inviter l’Etat à faire une vraie pause fiscale. Qu’en est-il de la fiscalité locale qui pèse, toujours plus lourd, sur les particuliers et sur les entreprises ? La Cour des Comptes s’est déjà exprimé sur le cas de la banque Dexia et revient aujourd’hui, avec sévérité, sur la gestion des collectivités locales. Mais au-delà des rapports ponctuels quelles politiques sont réellement mises en place pour réduire la dette des collectivités locales et la fiscalité afférente qui pèse sur tous ?

Lire l’intégralité de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.