Points de vue

Histoire : Mémoire courte et émotion sélective

Toute notre attention médiatique a été retenue par une phrase d’Emmanuel Macron, Mercredi 29 août 2018 à l’occasion de sa visite d’Etat au Danemark à Copenhague, concernant le caractère des Français et les assimilant à « des Gaulois réfractaires au changement ». Il n’en fallait pas moins pour « animer » notre vie politique, nos commentateurs et le PAF pendant 72 heures. Vraie-fausse ou fausse-vraie émotions passées, ce trait d’humour, pour reprendre la formule de l’Elysée, met en lumière la difficulté de prise de parole du Président de la République mais aussi la relation étonnante que nous pouvons avoir les […]

Lire la suite

Piétonisation : les PME devant le fait accompli

  Pour les entreprise Franciliennes, l’impossibilité de traverser Paris via les voies sur berges constitue un risque et un coûts supplémentaires pour leur activité. Les PME du transport, des fruits et légumes, produits frais, de déménagement et l’hôtellerie-restauration sont particulièrement pénalisées. Elles sont d’autant plus touchées que le  Conseil de Paris vient de voter la fermeture à la circulation de la voie Georges-Pompidou sur 3,3 kilomètres, sans expérimentation préalable ni concertation… Crédits photo : Christophe Ena/AP Lire la suite

Attentats de Paris, faire que la vie continue

Après les attentats de Paris et de Saint-Denis, la France a encore besoin de manifester son chagrin et sa solidarité à l’égard des victimes et de leurs familles. Elle doit aussi affirmer ses choix de société et continuer son chemin. 130 personnes ont perdu la vie et plus de 350 ont été blessées alors qu’elles voulaient, tout simplement, écouter de la musique, prendre un verre à la terrasse d’un bistrot ou s’attabler entre amis dans un restaurant. Beaucoup de choses ont été dites par les politiques, les analystes afin de réconforter les victimes, les familles et les populations. Pouvait-on tenir un autre discours ?

Le palmarès des accidents de la vie courante les plus graves

La cause principale des accidents mortels les plus fréquents est la route. L’alcool au volant et la vitesse sont les principaux responsables. 70 % des accidents mortels ont lieu sur les routes départementales, et dans la plupart des cas c’est lié à une perte du contrôle du véhicule par le conducteur. Effectivement, paradoxalement, l’autoroute est moins accidentogène que les route nationales ou départementales. On sait aussi que la présence d’alcool a été perçue dans 30 % des accidents mortels. L’usage de stupéfiants, bien entendu, est aussi mise en cause

Lire l’intégralité de l’article

Fiscalité : un impôt juste est un impôt que l’on peut payer

Ce sentiment d’injustice est d’ailleurs partagé aussi bien par les contribuables que par les patrons des petites et moyennes entreprises. En charge du financement des PME à la Confédération générale des petites et moyennes entreprises, Bernard Cohen Hadad, rappelle qu’«une PME de 1 à 250 salariés est imposée à 36,1 % là où un grand groupe ne paie que 20% d’impôts».

Lire l’intégralité de l’article

Retrait de la taxe sur l’EBE : pourquoi la solution de repli sur l’IS n’est pas meilleure

Le gouvernement a décidé de remplacer le projet de taxe sur l’excédent brut des entreprises par une « surtaxe temporaire sur l’impôt sur les sociétés ». La taxe initiale d’un taux de 1% devait dégager 2,5 milliards d’euros mais elle a été jugée trop pénalisante pour les investissements des entreprises. Ce revirement est-il vraiment une bonne nouvelle ?

Lire l’intégralité de l’article