Simplifier la vie économique dans le centre de Paris

Depuis les bijoutiers de la place Vendôme jusqu’aux galeries d’art du Marais en passant par les commerces de gros d’habillement du sentier, les commerces et artisans de qualité, les quatre arrondissements centraux de Paris sont un pôle d’emploi majeur et une vitrine commerciale. C’est plus de 190 000 emplois et des zones de commerces très spécialisées. Mais il est devenu difficile de travailler dans le centre de Paris.

Revitaliser le commerce de proximité

Aujourd’hui, l’artisanat, la vente de produits de qualité et le commerce de proximité sont menacés par le double effet “Amazon-AirBnB”. L’évolution des modes de consommation et la transformation de locaux commerciaux en meublés touristiques menacent le petit commerce. Même les commerces de bouche délaissent l’ancien “ventre” de Paris. Afin de revitaliser le commerce et l’artisanat de proximité garants de la qualité de vie, nous créerons une société d’économie mixte de Paris Centre qui proposera des baux à loyer modéré. Pour stimuler la fréquentation commerciale, nous stabiliserons les droits de voirie et nous mettrons en place un Comité de la vie locale en charge de lancer des projets d’animation des quartiers. Nous élargirons l’ouverture du dimanche à tout Paris pour éviter la concentration des grandes marques de luxe dans nos arrondissements qui font monter les loyers des baux commerciaux.

Agir pour un tourisme durable

Les quatre arrondissements centraux sont les plus touchés par les locations touristiques avec plus du ⅓ des 65 000 meublés touristiques parisiens. Nous voulons faire respecter la Loi. Nous créerons une brigade des locations touristiques pour Paris Centre pour mettre un terme aux pratiques de celles et ceux qui transforment, indument, des logements en business.

Réduire les embouteillages

Les Parisiens du centre ont le plus bas taux de motorisation de la capitale et pourtant les embouteillages y sont permanents faisant des livraisons un véritable enfer ! Nous ferons des modifications dans le plan de circulation pour redonner de la fluidité sur les grands axes : synchronisation des feux, simplification des carrefours. Pour faciliter les livraisons, nous transformerons le tunnel des Tuileries en centre logistique permettant d’assurer la livraison du dernier kilomètre en véhicule propre et léger. Afin de contribuer à réduire les embouteillages, nous interdirons l’accès des autocars de tourisme au centre de Paris et nous créerons un réseau de transport secondaire propre entre les principaux sites touristiques.

Reconquérir l’espace public

La propreté est l’échec majeur de la municipalité sortante. Alors que de nombreux axes du centre sont très fréquentés, la Mairie de Paris a mobilisé les moyens matériels et humains au prorata de la population, alors qu’il y a trois fois plus de monde le jour que la nuit ! Négliger la propreté, c’est encourager les incivilités peu propices à la consommation sur un espace public perçu à l’abandon. Pour reconquérir l’espace public, le Maire de “Paris Centre” disposera de l’autorité et des pouvoirs dans le domaine des interventions de proximité (propreté, voirie). Grâce à une vraie police municipale, formée et armée, nous ferons respecter les règles et lutterons efficacement contre les comportements qui salissent ou dégradent l’espace public. Nous organiserons une collecte quotidienne des déchets organiques et nous développerons les bornes de tri sur l’espace public.

Bernard COHEN-HADAD avec
Nicole BISMUTH Le CORRE, Martine FIGUEROA, Marc MUTTI, Christine YE,
Colistiers sur la liste “Paris Ensemble” conduite par
Pacôme RUPIN, candidat à la Mairie de Paris Centre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.