Une deuxième chance offerte aux entrepreneurs

Une deuxième chance offerte aux entrepreneurs

INFOGRAPHIE – Fleur Pellerin, ministre chargée des PME, souhaite que la notation de la Banque de France qui pénalise les chefs d’entreprise ayant connu des difficultés soit modifiée cette année. De quoi leur permettre de rebondir.

Les entrepreneurs qui ont échoué pourront rebondir plus facilement. Fleur Pellerin, ministre chargée des PME, souhaite modifier d’ici à la fin de l’année le système de notation de la Banque de France qui pénalise les chefs d’entreprise ayant déposé le bilan de leur société. «Il ne faut pas stigmatiser les entrepreneurs qui ont connu des incidents de parcours. L’expérience montre qu’une entreprise est plus viable quand son dirigeant a connu un premier échec», explique Fleur Pellerin.

Lisez la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.