Droit au rebond pour le créateur d’entreprise

Droit au rebond pour le créateur d’entreprise

Bercy va modifier le « fichage » bancaire des dirigeants qui font faillite.

Le Medef applaudit « une formidable nouvelle ». Demande récurrente des organisations patronales, le « fichage » des chefs d’entreprise à la Banque de France, en cas de défaillance de leur société, va être modifié. Fleur Pellerin, ministre déléguée aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Innovation et à l’Economie numérique, l’a annoncé lors du Salon des entrepreneurs, mercredi soir. « Il y a un vrai problème pour les chefs d’entreprise qui ont déposé le bilan et qui veulent redémarrer une activité. La France se classe dans les pays où on met le plus de temps à se remettre d’un échec », a-t-elle déploré.

Lisez la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.