Ile-de-France: du chômage mais un manque de main-d’oeuvre

Article paru sur Actudaily.com

On est dans le mythe de Sisyphe”, souffle Bernard Cohen-Hadad, en référence au personnage de la mythologie grecque condamné à pousser éternellement une pierre trop lourde au sommet d’une montagne. “Cette deuxième vague a un effet psychologique terrible sur les entrepreneurs et les commerçants. Nous avons besoin d’espoir!” D’autant que les entreprises estiment qu’elles ne sont plus à l’abri d’autres confinements dans les mois à venir. Parmi leurs préoccupations majeures: l’impossibilité de rembourser les loyers impayés pendant les périodes du confinement ou de continuer à les payer » 


Photo by George Kedenburg III on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.