La liberté de la presse économique ne s’use…

La liberté de la presse économique ne s’useOn parle beaucoup de la dette et de la crise pour les Etats, les banques et les grands groupes. On semble moins attentif à ce qui se passe actuellement dans la presse économique.
Les entreprises de presse connaissent des difficultés. Et la presse économique est touchée de plein fouet parce qu’elle est un média de niches, porteur d’informations, d’analyses, vecteur d’idées et d’opinions.
Pour beaucoup de patrons de PME, l’information ne passe pas par le journal de 20h00, ni par la presse quotidienne généraliste quels que soient leur intéret. Elle ne passe pas non plus par les longues études fournies des organismes institutionnels, faute de temps.
Les journaux économiques informent les dirigeants d’entreprises de la situation du monde, la santé économique des pays, des régions et des entreprises. Ces entreprises de presse invitent  à comprendre, échanger et penser la macro et la micro économie.
La presse économique quotidienne est indispensable aux PME parce qu’elle encourage l’expression des différentes sensibiltés entrepreneuriales. Achetons la, chaque jour !
Bernard COHEN-HADAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.