L’épargne des Français ne sert pas aux entreprises : mais où va-t-elle donc ?

lepargne-des-francais-ne-sert-pas-aux-entreprises-mais-ou-va-t-elle-doncL’épargne financière des français représente 3600 milliards d’euros. On doit s’en réjouir car cela montre que les français sont responsables et prudents. Mais c’est un patchwork car quand on parle d’épargne on fait référence à une multitude de supports : l’assurance vie, l’épargne réglementée (livret A, LDD), l’épargne retraite, l’épargne salariale, l’épargne en actions des ménages, le fonds de réserve des retraites, la retraite additionnelle de la fonction publique. Et les mécanismes financiers actuels ne l’orientent pas assez vers le financement des PME et des ETI. Il manque toujours un tableau du financement des PME dans l’économie. A part l’épargne réglementée et l’assurance vie qui ont communiqué en partie sur leurs destinations PME, aucune de ces épargnes ne dresse un tableau, a fortiori, un bilan des fonds qui sont destinés aux entreprises. Alors que les entreprises, moteurs de la croissance, sont en attente de sources nouvelles de financement, il est urgent de flécher une partie de ces réserves, directement ou non, vers l’économie pour répondre aux besoins des PME sous capitalisées. A défaut, on n’arrivera pas à relancer la machine et donc l’emploi.

Lire l’intégralité de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.